Site intercommunal >>

Le Pont du diable

"C’est une belle et réelle histoire d’amour entre Brunissendre De Roquebrune, fille du seigneur du même lieu, et de Jehan De La Kère.

Comment ces jouvenceaux s’étaient-ils connus ? Nul ne le sait.
Peut-être à ces fêtes que donnaient souvent les seigneurs, pour montrer leur puissance et leur richesse. D’autres diront que Jehan de la Kère s’était déguisé en troubadour pour voir de plus près cette beauté dont on parlait tant. Peu importe, ils s’aimèrent d’un amour profond et sans pareil, ils s’aimaient comme on savait aimer à l’époque.
Brunissendre avait des cheveux d’ébène et des yeux noirs pareil à une nuit sans lune, comme toutes les filles du midi. Le Sire de Roquebrune destinait la belle à un seigneur du côté du Fossat, riche et puissant mais vieux et podagre. Nos amoureux qui se voyaient très rarement, imaginèrent un stratagème pour se retrouver plus souvent…

Un matin, Brunissendre alla trouver son père et lui dit toute tremblante : « Père, j’ai eu cette nuit une vision qui me disait de me rendre à la nuit tombée, dans la grotte, sous l’arche de pierre, près de la rivière, et ceci pour me faire une importante révélation à votre sujet ».
La rusée donzelle, qui savait son père très superstitieux, faisait semblant de refuser : « Père, disait-elle, je n’oserai jamais… » Mais le Sire donna l’ordre à ses gens en armes d’escorter sa fille et ceci jusqu’à l’entrée de la grotte.
Ainsi, chaque soir, elle allait retrouver son cher Jehan sous l’arche de pierre, et convenait ensemble, de ce qu’il fallait rapporter au Seigneur.

Un soir, quand elle ressortit de la caverne, toute émerveillée, les yeux cernés et la robe froissée, les gens ne doutèrent pas un instant qu’elle avait vraiment vu le Diable.
Quand, neuf mois après, naquit au château un petit ange blond et non un diablotin, le Sire entra dans une colère terrible, si bien que le château tout entier en trembla. Les serfs, valets et servantes se cachèrent hors de la portée de son épée.
Sa gente dame, qui en avait vu d’autres, laissa passer l’orage et lui présenta le nouveau né.
Miracle, devant tant de blondeur et d’innocence, le Seigneur de Roquebrune comprit que l’amour était plus fort que l’argent. Il donna son consentement au mariage qui eut lieu au printemps, dans l’Eglise de Sainte Colombe.

Comme le veut toute histoire qui finit bien, ils vécurent longtemps heureux, et eurent beaucoup d’enfants."

L’Eglise de Sainte Colombe se situe dans les terreforts de Plagne, au Peyret, lieu-dit actuellement : Las Gleysos.