Site intercommunal >>

Le siège du Mas d’Azil

L’épisode le plus célèbre et le plus destructeur est celui du siège du Mas d’Azil.

En septembre 1625, le maréchal De Thémines, brillant militaire rompu aux combats difficiles, est envoyé par Louis XIII et son premier Ministre Richelieu, avec de nombreuses troupes pour réduire la poche de résistance que représente le village du Mas d’Azil, enserré dans un relief rocheux et protégé par de solides remparts (édifiés en 1303).

Placé au-dessus de la ville, le maréchal croit la chose aisée. Mais à l’intérieur la population fera preuve d’une résistance extraordinaire. La ville est canonnée sans relâche mais la nuit, mais les aziliens aidés de leurs femmes rebâtissent les murailles lézardées.