Site intercommunal >>

Les exploitations envisagées

D’autres utilisations ont été envisagées et sont pour certaines resté heureusement à l’état de projet.

En 1925, la municipalité du Mas d’Azil tente d’aménager un théâtre dans une des salles inférieures de la Rive Droite, dénommée par la suite « Salle du Théâtre », mais le bruit de la rivière qui résonne dans la cavité fait échouer le projet. La cavité choisie était l’actuel parking intérieur qui donne accès aux galeries de la Rive Droite.

En 1940, la commune du Mas d’Azil céda ses droits d’usage de la Grotte, pour la durée des hostilités, à la Société Nationale de constructions aéronautiques du Midi.
L’arrêté fut signé entre le Maire Laffite Cyprien et l’administrateur délégué de la société Dewoitine Emile. Le contrat fut signé, mais l’armistice de 1940 mis fin à ce projet qui ne vit, par la suite, aucune reprise.

Pour cette même période troublée, il est également cité l’utilisation du limon qui fût débités en cubes et utilisé en ersatz de savon.