Site intercommunal >>

Historique archéologique

Le site est largement ouvert et la protection des restes archéologiques pendant des millénaires est principalement due à d’énormes remplissages argileux présents dans la plupart des cavités.

Ces couches provenant d’origines diverses, alluvions d’inondations et d’écoulements des parties supérieures ou sédimentations lentes ont joué des rôles protecteurs en obstruant de nombreux accès ou en renfermant par stratigraphies différents vestiges.

Les premières cavités du réseau inférieur de la Rive Droite étaient particulièrement riches en couches archéologiques, mais la notoriété précoce du site et certaines méthodes de fouilles les ont considérablement appauvrit.

Voir également :

Les premières fouilles
Les découvertes scientifiques
Les fouilles au XXème siècle