Site intercommunal >>

Retour aux origines

Le propulseur de sagaies est avant tout le fleuron du Mas d’Azil.
Place préhistorique privilégiée, c’est dans son impressionnante grotte naturelle que furent retrouvés au cours des décennies de fouilles les plus belles pièces, quintessence de cet art si particulier de la sculpture sur bois de renne.

La technique du lancer est simple. Le propulseur sert de levier à la sagaie, bloquée en son extrémité. Mais comme toute technique, l’art du lancer recèle certains secrets que les champions de la discipline tentent encore aujourd’hui de percer…

Projeter une sagaie de plus de deux mètres à une certaine distance peut paraître aisé, mais lorsqu’il s’agit d’atteindre des cibles de tailles différentes à plus de 26 mètres pour les plus lointaines, c’est un autre problème !

Au magdalénien, l’utilisation de cette arme à part entière était d’une nécessité vitale.

Grâce à cette invention « magique » les chasseurs magdaléniens disposaient enfin d’une arme véritablement efficace, sûre, en un mot providentielle.

Lors des compétitions européennes, les tireurs se doivent de fabriquer leurs propres armes exclusivement en matériaux naturels, compatibles avec la préhistoire.

L’initiative de ce championnat Européen dans le département en revient à l’équipe organisatrice du Mas d’Azil qui a réussi à imposer la célèbre grotte comme lieu incontournable des prochaines compétitions.
Quoi de plus naturel en somme que de retrouver 14 000 ans plus tard une telle manifestation sur son lieu originel.

Cette compétition nous propulse au cœur de la préhistoire, au sein d’un des plus grandioses sites naturels ariégeois.