Site intercommunal >>

Le crâne humain

Le seul témoignage squelettique humain de la grotte : un crâne magdalénien, découvert sans sa mandibule inférieure et sans dents.

Il présente d’importants critères féminins, en tenant compte du risque d’erreur dû à l’absence de squelette et son âge a été estimé entre 16 et 18 ans.
Sa particularité principale est que lors de son extraction en 1959, l’orbite gauche contenait une plaquette provenant d’une diaphyse vertébrale de cervidé, probablement de renne. Une autre a été trouvée dans son contexte déjà riche en fragments osseux.

Aucune trace de façonnage n’étant certifiée, la question reste posée : acte volontaire (rite funéraire) ou présence fortuite ? De même que sa situation à l’entrée de la galerie ornée (Galerie Breuil), les bouleversements des parties inférieures ne permettent pas de déterminer son emplacement d’origine.

La photographie exécutée en laboratoire après restauration du frontal et du pariétal gauche (dégradé peut être lors de sa découverte), tente de restituer les conditions initiales de dépôt.