Site intercommunal >>

"Protomé de cheval"

Bâton percé orné du Magdalénien moyen découvert par Péquart.

Représentations d’un buste de cheval et d’une patte isolée.
Ce célèbre objet, découvert à proximité du propulseur « le Faon aux Oiseaux », est entièrement sculpté à partir de bois de renne dans lequel il s’inscrit admirablement.
Le protomé de cheval épouse les contours d’une palme et le fût est taillé dans la perche.

Des cassures affectent le garrot du cheval et la surface du bois est fragilisée, partiellement desquamée. La perforation, obtenue par creusement à partir des deux faces, est d’une parfaite régularité.

Sur l’extrémité distale, on observe un double biseau. Les deux profils du cheval son identiques : série de crans qui suggèrent la crinière, yeux, oreilles et naseaux en bas relief, trois incisions parallèles sur l’encolure.
Sous la tête, le sculpteur a crée un vide partiel, artifice qui donne une grande élégance à la courbe de l’encolure, sans toutefois dégager entièrement la tête de l’animal, reliée au fût par la ganache.
Pour expliquer la présence de ce « tenon » de matière, on peut avancer deux hypothèses :

  • soit l’artiste l’a maintenu pour ne pas détacher entièrement la tête de cheval et ainsi éviter de fragiliser son œuvre,
  • soit le travail de sculpture est resté inachevé, comme l’indiqueraient les quelques traces de sciage encore visibles sous la ganache, en profil droit.

Sur le même profil, on remarque à droite de la perforation un membre de cheval isolé en léger bas relief accompagné de six traits rectilignes. Le fût est décoré sur ses deux faces de lignes ondulées.