Site intercommunal >>

"Tête de cheval"

"Tête de cheval hennissant"

Sculpture en ronde-bosse du magdalénien moyen découverte par Piette.

Très belle tête de cheval hennissant, cassée à l’encolure.
Son caractère intensément évocateur a été fréquemment signalé : les naseaux frémissants, les yeux exorbités, la crinière au vent, le cheval appelle.
Fines stries plus ou moins profondes sur toute la tête.

Le décor n’est réalisé que d’un côté, la matière spongieuse n’a pas pu permettre la même réalisation de l’autre côté.
Peut-être un sommet de propulseur ou de bâton percé.
En bois ou os de renne.

"Tête de cheval"

Sculpture du magdalénien moyen découverte par Péquart.

Représentation d’une tête de cheval.
Cette tête de cheval présente une double particularité : un décor gravé très sommaire et l’existence de deux yeux incrustés.

Le travail de la sculpture a dégagé les volumes essentiels et les détails : modelé des muscles, oreilles, naseaux mais n’a pas été complété par les classiques indications de pelage, comme sur le « cheval hennissant ».

Deux essais de perforation devant les oreilles ont été abandonnés ; l’objet a toutefois été transformé en pendeloque par percement d’un trou dans la partie postérieure de la tête.

"Tête de cheval décharnée"

Sculpture en ronde-bosse du Magdalénien moyen découverte par Piette.

Représentation d’une tête animale décharnée.
Cette sculpture représente une tête osseuse de cheval. Des fractures, probablement lors de la découverte, ont détruit le museau et l’arrière du crâne.

La pièce est entièrement sculptée : il paraît donc difficile d’y voir un fragment décoré de propulseur ou de bâton percé. L’artiste connaissait manifestement bien l’anatomie osseuse équine car de nombreux détails pertinents sont figurés (position de l’orbite,volume de la boîte crânienne).

Dans ce crâne extraordinaire, unique dans l’art paléolithique, on peut reconnaître l’un des thèmes caractéristiques du site : le cheval mort, figuré à plusieurs reprises par une tête (coupée, écorchée…).