Site intercommunal >>

Marthe et Saint Just PEQUART

Ils ont effectué des fouilles importantes qui ont fait l’objet de publications détaillées.
Leur collection est exposée au Musée de la préhistoire.

Licencié en droit, Saint-Just fut tout à la fois marchand de fer (il possédait une vaste quincaillerie de demi-gros), mécène, collectionneur et archéologue. Pourtant, seule demeure aujourd’hui auprès du public averti la facette d’archéologue.

Très tôt, en 1912, le couple Péquart s’intéresse de très près à l’archéologie préhistorique, qu’ils pratiquent en qualité d’amateurs éclairés. Cet engouement force le couple à s’instruire au plus haut degré, les faisant devenir des archéologues réputés et estimés de l’ensemble du corps scientifique de l’époque ; Saint-Just n’avait-il pas occupé la prestigieuse place de président de la Société préhistorique Française en 1935.

En 1936, sur les conseils de l’abbé Breuil, la famille Péquart vint au Mas d’Azil afin d’y étudié une nouvelle période l’Azilien.
Malgré une fin tragique en 1944, et des jalousies internes puissantes, Saint-Just reste encore connu pour ses activités d’archéologue, et ses sensationnelles découvertes, tant en Bretagne qu’en Ariège.