Site intercommunal >>

Salle du chaos : David ALTMEJD

Ce quatrième espace du parcours est à la fois le cœur et la plus grande salle de la caverne avec une surface +/- de 600 m² et des hauteurs de plafond culminant par endroits à près de trente mètres de haut.

On découvre cette salle par un balcon qui offre une vue plongeante assez spectaculaire sur une sorte de cirque fermé. Cet espace volumineux est occupé par d’imposants rochers résultants de coulées ou d’effondrements, ce qui lui donne l’aspect d’un chaos parsemé de plateformes à travers lesquelles serpente le chemin du parcours. L’aspect chaotique et labyrinthique de cette salle est renforcé par les perspectives ascendantes et descendantes que tracent les rampes de ce chemin (un peu à la manière d’une gravure de Escher).

Artiste

David Altmejd Sculpteur québécois né à Montréal en 1974. il habite et travaille entre new York (USA) et Londres (G-B)

Altmejd est diplôme de l’université de Columbia (USA), il a participé à la Biennale d’Istanbul de 2003 puis à celle du Whitney Museum de New York en 2004. Il a été sélectionné en 2006 par la galerie l’UQAM pour être le représentant officiel du Canada à la Biennale de Venise de 2007. Ces sculptures sont des conglomérats d’objets ou de signes (graffitis de l’étoile de David, sous-vêtements souillés, tours de miroirs, fleurs en plastique, bijoux) reprenant une apparence humaine proche du loup-garou qui est devenu son modèle fétiche. « Altmejd cherche à métaboliser le réel en un présent grouillant de vitalité et crée des objets lyriques et mystérieux, fantasmagoriques et métaphysiques, dont le raffinement esthétique est à la limite des notions artistiques qui prévalent aujourd’hui. Ses sculptures s’offrent à nous comme un espace jubilatoire, un lieu favorable à l’excès des sens, ce qui ne manquera pas de frapper fortement l’imagination des visiteurs »
(Louise Déry Directrice de la galerie de L’UQAM)

Le projet

David Altmejd va proposer un ensemble de sculptures de différentes tailles représentant des géants et des personnages mythologiques qui seront disposées sur les rochers et plateformes réparties à la descente de l’escalier, à proximité du rocher supportant actuellement le projecteur vidéo. Certaines de ces sculptures pourront êtres recouvertes de facettes de miroir.

© Visuels Caza d’oro - David ALTMEJD