Site intercommunal >>

Salle Mandement : Charley CASE

La huitième zone du parcours et de l’exposition représente le second plus vaste espace de la grotte.

Il s’agit d’une salle plus longue que large d’une surface de +/- 500 m² au sol de terre battue et couverte d’un plafond assez bas s’évasant progressivement. Sur ses côtés, elle est dotée de plusieurs départs de galerie ou renfoncements formant des sortes d’alcôves. L’une de ces galeries contient les plus belles représentations gravées et sculptées de la période magdalénienne avec un étonnant portrait d’homme à barbiche et un bouquetin. Sont aussi restés en place des os d’ours et de mammouth provenant des niveaux supérieurs et mis au jour par Joseph Mandement. Les aménagements effectués dans les années 1940 (surbaissement du sol, murets de soutènement) étaient destinés à recevoir un atelier de mécanique aéronautique. Cette salle est aussi caractérisée par le ballet des chauve-souris qui colonisent le plafond.

Artiste

CHARLEY CASE

Né en 1969, Charley CASE est un citoyen du monde, libre et nomade. Un artiste-explorateur, qui conjugue avec brio la photographie, la peinture, le dessin et la vidéo dans son univers empreint d’humanité. Plusieurs expositions lui ont déjà été consacrées à Bruxelles (Aeroplastics Contemporary, D. de Pauw Gallery, La Verrière Hermès), au Luxembourg (Kultur Fabrik), à New York (Feigen Contemporary), à Belgrade, à Londres, à Stuttgart…Charley CASE a également présenté une vidéo intitulée « L’Homme qui marche » dans le cadre de l’exposition « Un siècle d’Arpenteurs » organisée au Musée Picasso d’Antibes.

Le projet

Double projection vidéo intégrée aux 2 grandes failles horizontales et verticales de part et d’autre de la galerie du masque.Image d’un corps féminin nu sous l’eau (caméra hors de l’eau) et projeté à même le rocher d’une faille à l’autre (+ avec ou sans synchronisation ordi)

L’envol de Magda

©Visuels Charley Case