Site intercommunal >>

MAGALI DANIAUX et CEDRIC PIGOT

Magali Daniaux (née en 1976) et Cédric Pigot (né en 1966) vivent et travaillent à Paris.
Ils développent ensemble une œuvre résolument polymorphe tournée vers l’expérimentation.
Leur pratique concerne les arts visuels, la recherche sonore et l’écriture.
Magali Daniaux et Cédric Pigot se rencontrent en 2001. En 2003, ils sont lauréats de la Villa Médicis hors-les-murs et partent en Chine où ils participent au premier Dashanzi International Art Festival. Ils en reviennent avec deux road movies ambiants et mystérieux où il est question de poursuites à travers des espaces parallèles et de prises de pouvoir. Leur travail atypique est remarqué par la galerie Eva Hober qui expose leurs nouvelles pièces en 2007 et 2010. C’est le début de leur travail sur les crânes d’animaux, un bestiaire à la beauté chirurgicale figeant les personnages de leurs récits, les bien nommés Grand Singe, Disgrâce Sanglante, Extrémiste Hindou, Coordonnées et Vaisseau divin dans une jeunesse éternelle augmentée de prothèses en acier.
En parallèle, ils commencent un travail de collages aux visions hallucinées aussi saturées d’actions que le sont les récits audios de la série Lait frelaté où s’entrechoquent des créatures et des personnages mutants sur fond de trafics globalisés
En 2009, ils sont invités au festival Indiscipline à Nice, ils produisent Phii, la maison aux esprits voyageuse qu’ils montreront l’année suivante à la biennale de Moscou.
En 2010 ils sont finalistes de prix COAL, art & environnement. C’est le début de leur travail dans l’Arctique. Le couple s’intéresse aux enjeux politiques, économiques et géostratégiques à l’œuvre dans la région des Barents au nord de la Norvège à la frontière russe. Cela donnera
l’œuvre Cyclone Kingkrab & Piper Sigma, exposée lors des group shows Éclaircies au Quai d’Angers et Paysages d’ingérence à Synesthésie. En février 2011 ils repartent à Kirkenes enregistrer Arctic secret doors, une pièce sonore à la frontière du documentaire qu’ils diffusent dans le cadre de l’Atelier de création radiophonique, une émission culte de France Culture qui invite depuis 1969 des artistes à confronter leurs pratiques artistiques à la création radiophonique.

Pour HabitéR, les deux artistes vont rejouer un certain nombre de leurs œuvres récentes dans les espaces de la grotte avec en particulier la Maison des esprits ou les crânes dans la galerie des ours.